Un outil technologique pour voir l'invisible...

Que mesure la caméra GDV?

Notre état de santé général peut être estimé assez précisément en mesurant la qualité de notre eau corporelle, ainsi que la quantité de lumière et d'énergie présentes en nous (et par conséquent que nous rayonnons).

La technique GDV (Gaz Discharge Visualisation) du Dr Konstantin Korotkov permet la mesure et la visualisation de ces paramètres énergétiques et lumineux pour l'ensemble de notre organisme à partir de l'extrémité de nos doigts. Du point de vue de la bioénergie, l'appareil permet de visualiser l'état des corps dits "de la personnalité" (éthérique, émotionnel et mental) d'un être humain, de mesurer la quantité d'énergie et la qualité vibratoire de nos organes, nos glandes, mais aussi de lieux, d'aliments, d'échantillons d'eau, etc... 

La caméra GDV Bio-Well que j'utilise est l'aboutissement de plus de 40 ans de recherche, de développement et d'expérimentations par de nombreux professionnels de la médecine et scientifiques de toutes spécialités...

Reconnu comme appareil d'imagerie médicale dans plus de 70 pays dans le monde, cet outil révolutionnaire a fait actuellement l'objet de plus de 250 publications scientifiques et sa fiabilité a été démontrée et confirmée par de nombreux praticiens. 

Son principe consiste à stimuler l'émission d'électrons des molécules du sujet au contact d'une plaque de quartz puis capturer leur rayonnement lumineux dans un environnement gazeux. La localisation des "biophotons" ainsi photographiés, leur intensité, fréquence et autres paramètres sont mesurés et exploités par une suite logicielle informatique. L'interprétation des résultats est effectuée sur la base de connaissances éprouvées des corps subtils de l'être humain telles que celles de la Médecine Traditionnelle Chinoise. 

 

"(...) il est devenu évident que la physiologie est inextricablement liée à la psychologie, que le corps et l'âme forment une entité continue et inséparable, un système unifié qui définit tout être humain en tant qu'individu dans ses interactions sociales, psychologiques et dans sa réalité physique.

Quand on accepte l'idée d'un être humain formé d'une structure à plusieurs niveaux, nous comprenons que les parties psychologiques, physiques et physiologiques sont inséparables."

Dr Konstantin Korotkov (L'énergie de la santé), inventeur de la caméra GDV

 

mesure-gdv-bio-well.jpg
2019-07-22 20_19 - Kévin GILLI (yin yang
Mesure électro-photonique et bioénergie

La capture du champs d'énergie humain réalisée par la caméra GDV avant une séance d'équilibrage énergétique offre un aperçu des principales zones, organes et centres d'énergie du corps nécessitant le plus d'attention. Elle est également une source d'informations complémentaire aux méthodes de recherche basées sur le ressenti et autres perceptions, la radiesthésie et la communication avec les présences. La mesure post-soin permet de constater les effets de la séance d'une manière plus "visuelle". 

Cet outil a vocation à permettre une recherche plus approfondie des problèmes à traiter, et à proposer aux personnes ne ressentant pas ou peu les actions menées sur leurs corps subtils lors d'un équilibrage d'avoir un bilan "factuel" du travail effectué (dans la limite de ce que peut analyser cet appareil). Il peut parfois confirmer des sensations vécues durant la séance...

 

Capture d’écran 2019-07-06 à 21.55.22.pn
Analyse énergétique et Géobiologie

Dans le cadre de la géobiologie, la caméra GDV Biowell offre également un support scientifique grâce à différents types de sondes qui, connectées à l'appareil, permettent une mesure continue en temps réel de divers paramètres environnementaux. Ainsi, le capteur Spootnik peut analyser l'énergie d'un lieu en tenant compte d'une multitudes de données (influences souterraines, qualité vibratoire en surface...) qui, après traitement logiciel, nous donnent un aperçu sous forme graphique des variations d'énergie ambiante durant un travail en géobiologie. 

Un autre capteur permet de tester la qualité de l'eau et les différentes influences invisibles exercées dessus.

De même que pour l'analyse GDV d'un être humain, cette technologie apporte un soutien à l'activité du géobiologue et un minimum de support visuel dans un domaine qui, par définition, concerne des phénomènes "invisibles"...

 

Capture d’écran 2019-07-26 à 06.28.21.pn
  • b-facebook